mains_en_alginate_de_moulage

De l’alginate de moulage, pour quoi faire ?

Pour les créatifs et ceux dont le DIY est le dada…l’alginate n’est probablement pas inconnue. Quoique…
Pour ceux qui débutent et les autres, voici comment en apprendre plus sur l’alginate de moulage, ce que c’est et ses utilisations possibles pour les loisirs créatifs.

L’alginate de moulage, qu’est-ce que c’est ?

L’alginate de moulage est une poudre d’alginate de calcium issu d’algues marines. Il s’agit d’un produit naturel.
Elle permet in fine toutes sortes d’objets et formes en plâtre, en résine ou encore en cire à mouler. Exactement comme le dentiste réalise ses reproductions des dents. Il sera obtenu avec l’alginate un moule flexible et d’une grande souplesse. L’objet sera réalisé par coulage dans ce moule du matériau définitif choisi.

L’alginate donne un résultat très réaliste grâce à sa capacité à obtenir une très grande finesse des détails.
Attention : Ne pas utiliser de résine polyester ou époxy pour le matériau de coulage.

L’alginate de moulage dite « pour plâtre » permet de confectionner un moule à usage unique tandis que l’alginate réversible permet une réutilisation mais sans utilisation possible sur la peau.
Il sera question ici de l’alginate de moulage non réversible, présentant une innocuité parfaite et totale pour la peau et utilisable sans précaution particulière pour les arts créatifs et toute création en DIY.

Que faire avec de l'alginate de moulage ?

La poudre d’alginate permet de réaliser toutes sortes de moules personnalisés. Elle peut recevoir n’importe quel objet non poreux afin d’en obtenir un moule utilisable à la réalisation d’une pièce définitive en plâtre par exemple. Le plâtre est le matériau utilisé le plus couramment, avec le plus d’intérêt et de facilité.

Il est possible de faire le moule d’un objet poreux ou qui ne supporte pas l’humidité en le couvrant de gomme laque au préalable ou de vernis époxy.

La réalisation de décorations, petits objets et formes du pied, de la main d’un bébé ou d’un enfant enchantera toute la famille et sera une belle occasion de se réunir et de s’amuser. Ce type de DIY est particulièrement ludique. Pour les enfants. Mais pas seulement !

Comment s’en servir ? – Recette et mode d’emploi

Mélanger 200 g d’alginate de moulage avec 60 ml d’eau. Les données sont approximatives (correspondant à 1 à 3 unités d’eau pour une unité de poudre), aucune précision stricte n’est requise pour faire le mélange. L’équilibrage afin d’obtenir la texture souhaitée se fera en ajoutant ou de l’eau ou de la poudre.
Le mélange s’obtient par un brassage à la main pendant 1 à 2 mn. Une texture épaisse sera utilisée pour déposer sur un objet qu’on ne peut déposer dans un bac.

Pour la confection d’un moule dans un bac, une texture plus liquide sera préférable, de sorte à bien/mieux reproduire les détails de l’objet.
L’eau chaude accélèrera la prise tandis que l’eau froide la ralentira. En conséquence, penser au temps de pose qui sera nécessaire ensuite. La marge de manoeuvre pour son application est de 3 à 5 mn.

L’utilisation du moule devra se faire dans la foulée (conservation possible une dizaine de minutes dans un récipient hermétique). Il est donc question de moules à usage unique, la matière une fois mélangée à l’eau et « durcie » n’est pas malléable à l’infini. Il sera possible de faire néanmoins 2 prises d’empreinte dans l’intervalle mais pas plus.